« Versailles au XXe siècle, Muse des artistes » : un véritable voyage artistique !

Publié le 06/11/2020

Mondialement connue pour son Histoire et son Château, Versailles a décidément bien plus à offrir ! En effet, la ville abonde de petites ruelles, passages, jardins, hôtels et monuments tous plus beaux et originaux les uns que les autres.

Parmi eux, le Musée Lambinet, un musée d’art et d’Histoire, qui à la rentrée, a organisé une exposition centrée sur la ville de Versailles vue par des artistes du début du 20ème siècle, qui s'en sont inspirés pour peindre, dessiner, écrire ou photographier... Retour sur « Versailles au XXe siècle, Muse des artistes ».

Un petit jeu de piste !

Début du 20ème, après la Révolution, Versailles redevient à la mode, attirant François d’Albignac, Georges Lacombe et autres artistes aux styles différents, qui ne restent pas insensibles à la beauté versaillaise dans son ensemble, et je les comprends. Bien plus qu'une simple exposition, c'est une sorte de petit jeu de piste que nous propose le musée. En effet, il est amusant, avant même de regarder de quoi il s'agit, d'essayer de le deviner ! Certains lieux comme l'Avenue de Paris ou la Place Hoche sont facilement identifiables, d'autres au contraire, sont méconnaissables...

On a même du mal à imaginer que là où nous passons quotidiennement puisse un jour avoir ressemblé à ça. Mais selon moi, c'est l'authenticité qui prime. On devine généralement où le peintre, le photographe ou le poète a puisé son inspiration pour réaliser son œuvre. L'exemple le plus flagrant est sans doute le quartier Saint Louis. Ayant grandi dans ce quartier, c'est étonnant de voir qu'il n'a quasiment pas « évolué » depuis presque un siècle : la Place de la Cathédrale, les Carrés, où même les couleurs sont identiques... Un quartier qui reste fidèle à lui-même et qui porte bien son titre de « Vieux Quartier » ou « Quartier Historique ».

 

 

Une vraie fierté !

Comme d’habitude, on s'attend à voir plusieurs représentations du Château... Et bien non. La beauté de Versailles réside aussi dans ces lieux plus secrets, intimes et/ou moins connus de tous, propices à la création. Et quelle fierté ! C'est toujours plaisant, car en tant que Versaillais.es, on se sent alors « concernés », comme si c'était nous, ou du moins une partie de nous, qui était exposée aux yeux de tous. Cela permet également de (re)découvrir notre ville, la contempler avec un autre œil et finalement mieux comprendre son Histoire. C’est intéressant, aussi, de visiter Versailles sous différentes approches. L'aquarelle n'a pas le même effet qu'une photo. Elle donne l'impression d'un lieu fictif, imaginé, rêvé, témoignant ainsi de cette atmosphère paisible et inspirante que l'on retrouve aux quatre coins de la ville. Une atmosphère que l'on connait aujourd'hui et qui existe depuis... toujours ?

On remarque en outre que la plupart des artistes ont fait le choix de travailler uniquement un endroit sans y faire apparaître de personnages. Le lieu en lui-même semble suffisant, Versailles lui-même semble digne d'être mis en valeur, sans artifice. Ces artistes ont sublimé nos jardins, nos ruelles, nos immeubles, nos bancs même, en y consacrant des heures, voire des jours ou des mois de leur temps.

Versailles a inspiré, inspire encore, et inspirera toujours !

 

 

Joana Soares De Barros