Handi'Way : Solidarité, inclusion... et vélo !

Publié le 28/02/2022

Pour que les jeunes grandissent dans une société plus inclusive et respectueuse des personnes en situation de handicap, et changer ainsi le regard de la société à ce sujet, il est indispensable aujourd’hui de les sensibiliser à ces nouveaux enjeux au travers de projets solidaires tels que… Handi’Way. 

Mise en place fin 2020 par 10 étudiants en médecine à l’Université de Saint-Quentin-En-Yvelines, Handi’Way est une initiative promouvant l’accessibilité d’activités ludiques aux personnes handicapées. Ces dernières faisant souvent face à des obstacles financiers, matériels et physiques pour s’adonner à ce type de loisirs, ont ainsi eu la chance de parcourir les Yvelines à vélos adaptés et vivre une activité inédite incluant sport, lien social et divertissement au cours d’une belle semaine estivale du 28 juin au 9 juillet dernier.

Un projet ambitieux nécessitant une importante organisation, surtout en pleine crise sanitaire

Du financement à la création de l’itinéraire, en passant par la communication sur les réseaux sociaux et l’appropriation du matériel adapté, nos 10 étudiants ont mobilisé toutes leurs forces et volonté durant des mois.

Ne laissant rien au hasard, il leur a fallu dénicher des aides extérieures afin de concrétiser leur projet, tant sur un point logistique que financier. Ainsi, bénéficiant de l’aide et des conseils de l’association solidarité de leur faculté (POEMES), et accompagnés par leur association partenaire, l’APF France Handicap, la mise à disposition de vélos adaptés était assurée... ou presque.

En effet, tout cela a un coût. Pour ce faire, Handi’Way a eu la chance de recevoir de nombreuses aides financières via de nombreux partenariats (BHV, Truffaut, Intermarché, marchés de Versailles et de Suresnes…). Sans oublier les subventions obtenues : FSDIE de l’UVSQ et son CROUS, une donation de l’association « Les Bouchons de l’Espoir », mais aussi celles des mairies de Maurepas, Suresnes, et notamment celle de Versailles, grâce à la Bourse Jeunes.

Cette dernière aura été déterminante. Son obtention aura permis aux jeunes étudiants d’atteindre leur objectif budgétaire, et donc de réaliser leur projet tel qu’ils le souhaitaient, sans concessions…

Qui plus est, ces aides (en plus d’actions solidaires menées en parallèle), ont également permis le financement d’un vélo-pousseur. Il est aujourd’hui la propriété du foyer « Camille Claudel » à Villepreux, tout en restant à disposition des adhérents de l'APF pour tout autre projet à venir. Un tricycle déjà commandé y est par ailleurs en attente de réception.

Mais l’argent ne fait pas tout

Pour assurer un itinéraire sécurisé et amusant à la fois, les 10 étudiants ont consacrés plusieurs heures au repérage des différentes étapes du parcours. Il était en effet indispensable de voir si les vélos pouvaient circuler sur les chemins prévus… Une journée d’essai au Château de Versailles a même été organisée afin que les adhérents au projet essayent les vélos avant le grand départ. 

 

 

Chaque jour, entre deux et quatre adhérents venaient pour une étape. Et deux voitures les suivaient tout au long du trajet (une pour le transport du matériel, l’autre pour le déplacement des adhérents entre leur domicile et le départ de l'étape).

Aujourd’hui, le projet a été repris par des étudiants de la nouvelle promotion de 2ème année de médecine de l’UVSQ, et continue d’évoluer. 

 

 

« Une expérience enrichissante par l'effort sportif réalisé ensemble et le partage du quotidien » se réjouissent les fondateurs de Handi'Way , qui ont un message pour les futurs gagnants de la bourse : « S’il se voit décerner la bourse, c’est que son projet a été jugé digne d’être financé, c’est donc sans doute un beau projet. Nous lui dirions donc de continuer à tout donner pour l’accomplissement de son projet, pour être utile au plus grand nombre ! »

Bravo encore à toute l’ancienne (et actuelle) équipe Handi’Way pour cette belle initiative !

 

Joana Soares De Barros