Camille, Versailles à la pointe de son crayon

Publié le 08/06/2020

Après avoir passé son enfance autour de Versailles, la jeune Camille Raveau, passionnée d’illustration, part étudier le dessin, le cinéma et l’audiovisuel à Nantes. Aujourd’hui, son rêve de devenir illustratrice réalisé, elle est de retour dans sa ville de cœur et travaille sans relâche, que ce soit sur ses romans illustrés ou sur des films d’animation.

 

Camille Raveau est une jeune femme qui, passionnée par le dessin, en a fait son métier. Aujourd’hui, elle a déjà publié deux tomes de son roman illustré Will et Isabelle et a participé à la réalisation du film d’animation La fameuse invasion des ours en Sicile sorti au cinéma en 2019. Si vous voulez un aperçu de son talent, vous n’aurez qu’à regarder la bannière de ce site !

Dès son plus jeune âge, Camille dessine. Loin de n’être qu’un passe-temps, le dessin est pour elle une passion et c’est à 8 ans, en regardant les dessinateurs du studio Walt Disney travailler sur Le bossu de Notre-Dame, qu’elle décide qu’elle en fera son métier. Elle est d’ailleurs remarquée par ce même studio au sortir de ses études. Car encore novice dans le métier, notre illustratrice en herbe ne s’est pas vu offrir un contrat mais les studios Disney la gardent à l’œil, le temps qu’elle gagne en expérience.

Son diplôme en main, Camille retourne à Versailles pour se lancer dans le monde des pros. Dans son premier projet La petite machine : Will et Isabelle, Camille tire son inspiration des deux grandes villes où elle a vécu. De Nantes, elle tire l’ambiance steampunk et de Versailles les décors historiques. Sans l’aide de cette dernière, son premier projet n’aurait d’ailleurs sans doute jamais vu le jour. Il n’est effectivement pas aisé de trouver des financements et un éditeur lorsqu’on débute. Si Camille a pu trouver une maison d’édition, c’est surtout grâce à sa communauté qui la suit sur les réseaux sociaux et au bouche-à-oreille dans son quartier versaillais. En mars, le prix « Talents des femmes » Soroptimist de Versailles lui a été décerné à l’Hôtel de ville non seulement pour ses talents d’illustratrice mais aussi pour tout le travail d’entreprenariat que nécessite la publication d’un roman illustré.

Depuis toujours, Versailles fascine cette jeune artiste. Son histoire, ses bâtiments qui ont traversé les époques, ses grands espaces… tout est source d’inspiration pour Camille. Elle s’installe dans les rues, dans les cafés, dans les jardins avec de quoi dessiner et esquisse des heures durant. Dans nombre de ses dessins, vous pouvez retrouver une rue qui vous est familière, un bâtiment, un décor devant lequel vous passez tous les jours.

Elle même ayant été une enfant réticente à la lecture, elle prend à cœur de faire aimer les livres aux enfants à travers de belles illustrations, tout en leur transmettant sa positivité. Elle multiplie les projets destinés à la jeunesse. En faisant le livret de visite et de jeux du château et de ses jardins, Camille continue à rendre hommage à la ville de son enfance.

Maintenant illustratrice aguerrie, Camille est un exemple pour les jeunes de Versailles. Cette graine d’artiste a réalisé son rêve et travaille aujourd’hui à nous faire rêver.

 

Emma Vatel

camilleraveau.com