[VENDREDIS DU ROCK] R!FT : duo sonique et romantique

[VENDREDIS DU ROCK] R!FT : duo sonique et romantique

Groupe de rock indépendant fondé au collège, R!FT reprend à son compte toute la fougue et le lyrisme de ses aînés anglo-saxons.

Théodore Pépin et Antoine Jeanjean forment le groupe R!FT, fondé il y a 8 ans durant leur études au collège. Largement autodidactes à leurs débuts, ils se forment peu à peu à la batterie, à la guitare, au piano et au chant, et commencent alors à élaborer leurs propres compositions et leur propre style.

Leur chansons puisent dans le répertoire de la Britpop, d’Oasis au Radiohead première période, en empruntant également à Muse ou à Stereophonics, tout en intégrant des éléments plus contemporains, à l’image des touches électroniques émaillant les arrangements de leur titre « 47 ».

Ayant évolué en formation classique guitare/basse/batterie, R!FT est aujourd’hui un projet à deux têtes, dont les performances en live sont enrichies par l'apport d’une multitude de pistes (basse, chœurs, synthés, claviers).

Après une pause d’un an, le groupe a sorti au mois de mai 2017 son premier EP, intitulé « You ». Celui-ci regroupe quatre chansons écrites il y a trois ou quatre ans, mais qui ont été retravaillées et perfectionnées en studio avec l’aide de musiciens et d’arrangeurs. Cette première production laisse entendre un son rock particulièrement riche, mais dont l’originalité ne cède en rien à l’efficacité, en mettant en valeur des refrains immédiatement fédérateurs. 

R!FT accorde également une grande importance à la rédaction de ses textes, qui traitent des thématiques de l’innocence, de la fragilité, de la naïveté et des premiers amours. Théodore et Antoine expliquent en interview vouloir évoquer des «sentiments très complexes et très adultes», mais étant perçus «à travers les yeux d’un enfant». Ayant choisi un nom signifiant « faille » en anglais, lézardé en son centre par un point d’interrogation mystérieux, R!FT construit une identité foncièrement duelle, entre puissance sonique et délicatesse romantique. 

L’idée centrale d’une enfance qui n’est jamais révolue guide leur processus artistique, les deux musiciens aspirant à une création libre, en ne fixant aucune limite à leur univers musical, dont toutes les potentialités seront à découvrir à Versailles lors du deuxième concert de sélection de la saison 7 des Vendredis du Rock. 

Informations pratiques

Vendredi 15 décembre – 20h30

Salle Marcelle Tassencourt

7 bis rue Pierre Lescot, 78000 Versailles

Entrée libre

Contacts : 01 30 97 85 99 / vendredisdurock@versailles.fr

partager l'article avec

Commentaires

Pas de commentaires. Soyez le premier à commenter cet article.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

*

*


*
*
  • Ecrire un commentaire
  • Cacher le formulaire

Voir aussi

La web Radio
[VENDREDIS DU ROCK] R!FT : duo sonique et romantique