LES FEMMES ET LA PHOTOGRAPHIE NARRATIVE DANS L’ÉDITION JEUNESSE

LES FEMMES ET LA PHOTOGRAPHIE NARRATIVE DANS L’ÉDITION JEUNESSE

Contempler les photographies prises par des femmes depuis le XXème siècle et jusqu’à aujourd’hui permet de se laisser emporter et conduire dans leur univers pour accueillir ce qu’elles cherchent à dévoiler de tous temps, notamment dans la photographie narrative.

 
                 

       Dans le cadre du « mois pour la Photo » du Grand Paris, la bibliothèque de l’Heure Joyeuse accueille les photographies de femmes  qui interpellent par leur sensibilité artistique particulière. Pour mieux connaître la photographie féminine, des artistes de l’association « Versailles Images » prêteront quelques-uns de leurs travaux afin de montrer la continuité de la « photographie narrative » qui a été initiée par des femmes. Cette exposition jalonnée d’ateliers est proposée à tous publics.

 

Les principales collections exposées sont issues du travail de Dominique Darbois. Cette photographe de la moitié du XXème siècle fait partie des « photographes humanistes ». Ce mouvement se caractérise par une approche de la photographie qui « privilégie la personne humaine, sa dignité, sa relation avec son milieu ». Utilisant de préférence un Rolleiflex, qui grâce à son viseur vertical permet de garder un contact visuel avec ceux qu'on photographie sans les viser, elle établit un rapport de confiance avec les enfants rencontrés. Elle commence un travail sur l’enfance du monde en collaboration avec les éditions Fernand Nathan (1952-1978).

 

La collection « Enfants du monde », images et textes de Dominique Darbois, initiée par Claude Nathan, propose en 20 publications, un tour de la planète, passant par plus d’une cinquantaine de pays. Elle part non pas comme une ethnologue, mais comme une photographe allant à la rencontre d’un regard, d’un monde où les enfants ne sont pas tous égaux. Un univers assez loin d’une vision flatteuse de la condition humaine. Le fonds patrimonial de l’Heure Joyeuse conserve les premiers tirages de la collection « Enfants du monde ».

 

On y trouve aussi des œuvres de Suzi Pillet dont la photographie, toujours en noir et blanc, et en 6x6, comporte divers volets : des portraits faits à Lausanne, une exploration de réalités sociales très diverses, une recherche poétique proche du surréalisme, des voyages. Enfin, on peut s’émerveiller devant les portraits d’enfants de Thérèse Le Prat, qui s’est ensuite tournée vers des portraits de personnalités des mondes littéraire, artistique et scientifique.

 

Une belle exposition pour ceux qui aiment écouter l’histoire que raconte une photo.

 

     Jusqu’au 30 avril 2019

Exposition de documents patrimoniaux à la Bibliothèque de l’Heure Joyeuse (3 allée Pierre de Coubertin, 78000 Versailles)

Exposition de photographies issues des collections imprimées de la bibliothèque.

Entrée libre – mardi, jeudi, vendredi : 15h-18h30 ; mercredi : 10h-18h30 ; samedi : 10h-18h

 

 

partager l'article avec
La web Radio
LES FEMMES ET LA PHOTOGRAPHIE NARRATIVE DANS L’ÉDITION JEUNESSE