[SORTIE] Ostud : le label qui fait bouger Versailles

[SORTIE] Ostud : le label qui fait bouger Versailles

Le label Ostud, actif depuis plus d’un an, est à l’initiative de nombreux projets musicaux et artistiques, donnant un nouvel élan à la vie nocturne versaillaise.

Ostud est fondé en 2015 par Léonard Trotignon et Ugo Mendes, deux passionnés de musiques électroniques qui se sont rencontrés en travaillant ensemble au cinéma Le Cyrano. Ils se réunissent tout d’abord au domicile de Léonard pour mettre en place leurs activités. Etant rapidement restreints sur les plans matériel et technique, ils décident de s’installer dans un studio qu’ils louent au 6 rue Mazière, près de la rue de Satory, un numéro repris dans le nom choisi pour l’organisation de leurs tournées et soirées : Studio 6.

Sous cette bannière, sont également réunis  la radio de musiques électroniques « Deep kulture » et le collectif versaillais « Soundmotion », principalement orienté vers la house. Les événements qu’ils ont conjointement mis en place investissent depuis plusieurs mois  des lieux parisiens de plus en plus prestigieux, dont le Batofar, le Rive Gauche ou le Point Ephémère.

Croisant musique techno, rap, graffiti ou photographie, Ostud s’affirme en tant que projet inclusif et multimodal, établissant des synergies entre des artistes issus d’univers variés. Leurs actions sont ainsi partagées entre répétitions, enregistrements en studio, et programmation événementielle. L’équipe s’élargit autour de ses membres fondateurs, le résident Pimprenelle rassemblant autour de lui de nombreux DJs, parmi lesquels on peut citer 9-OP, Brodan, Vilko & Trumble, Mehrstein et bien d’autres. Gwenaëlle Tatoue a pris la charge de la communication, Pierre Afota celle du développement de partenariats, Sylvain Chauvin prête ses talents de graphiste, Jonathan Matthieu Mabanza ses connaissances dans le milieu de la vie nocturne versaillaise, sans oublier l’apport de Victor Hurard à la coordination de projets.

Si leur spectre d’action ne cesse de s’élargir, Ostud ne perd pas de vue son implantation locale. Le collectif a ainsi déjà organisé plusieurs soirées aux Caves du Roi, ainsi qu’à l’école des Beaux-Arts, connaissant à chaque fois un important succès. Leur politique est centrée sur l’accessibilité, en proposant des tarifs abordables, tant pour l’entrée que pour les consommations.

Leur objectif premier reste donc l’animation de la vie artistique et nocturne sur le territoire versaillais. Une de leurs ambitions est ainsi de mettre en valeur de jeunes talents originaires de Versailles et d’Île-de-France, en leur offrant un cadre pour s’exprimer et en contribuant à la diffusion de leurs créations. À terme, l’idée directrice d’Ostud est de fédérer les différents membres d’une scène locale en pleine ébullition afin de lui donner davantage de visibilité.

Plusieurs actualités sont en cours de développement, avec la sortie prochaine d’EP, et l’ajout potentiel de nouveaux lieux à la liste de leurs emplacements pour l’organisation d’événements. L’histoire particulière que Versailles entretient avec les musiques électroniques n’a pas fini de s’écrire.

Plus d’informations sur Facebook

partager l'article avec

Voir aussi

La web Radio
[SORTIE] Ostud : le label qui fait bouger Versailles