Rugby Club de Versailles

Rugby Club de Versailles

Présentation informelle des vieux Crampons

Les Vieux Crampons:

 

 

 

"C’est l’histoire de 3 mecs aux destins variés, qui se retrouvent autour d’un pré d’herbe verte, autour d’une certaine idée du rugby, autour d’une autre conception du sport de beau niveau.

 

L’un a connu le noble sport juste après sa traversée de la Manche. Pas Havrais mais Versaillais, il a chaussé ses 1ers crampons à bouts carrés lorsque ce siècle avait 20 ans. On ne sautait pas en touche, on rentrait en mêlée au casque, du moins en tronche, les shorts baillaient, et les maillots passaient de 500 g à 3 kg en un grain britannique. La gonfle était en cuir, son ouvreur transformait avec un pointu, son demi de mêlée lançait en touche. On s’expliquait à coup de marmites avant de tomber dans des vases de bière, bras dessus, bras dessous avec son adversaire du jour. Colombes rassemblait les connaisseurs, le Parc sortait de terre, Couderc commençait ses opérations marketing.

 

Le deuxième est son cadet, a connu le rugby en même temps que sa première mobylette, a accroché des posters de Blanco et de Sella au moment de percer ses boutons, a rêvé des Blacks et vu l’avènement des touches liftées, des lignes de hors jeu et des Coupes du Monde Télévisées. Lorsque le Racing est devenu Champion de France, il ne pensait pas qu’il en viendrait à porter sa marque en dehors des matchs et des 3ème mi-temps. Il a vécu Guillard, Serge Simon l’inspire. Businessman et père de famille, il avait raccroché les crampons sur une côte de trop, un déplacement dans l’Est d’où il est revenu avec un œil en pièce montée et les éternuements douloureux. Un lundi matin en boitant, une réunion en guise de récupération, plus jamais ça.

 

Et l’autre, tombé par hasard sur une armoire anglaise soulevant le Trophée Webb Ellis un soir de l’automne 2003, s’est dit que ce sport avait des valeurs esthétiques et humaines certaines. Chabal est une valeur publicitaire et un ambassadeur avant d’être un rugbyman reconnu (il ne sait pas d’ailleurs s’il est meilleur en 8 ou dans la cage.) Sportif accompli, parfois le dimanche, il saute le pas sur le conseil d’un pote, jovial de pouvoir dire qu’il court et tamponne aussi bien que ceux qu’ils voient à la télé. Novice en crampons mais expert en statistiques, sa culture biblique devance de peu sa culture physique et technique.

Et ces 3 là, liant 3 générations, se retrouvent aux Vieux Crampons. Quand ils le peuvent et quand ils le veulent, ils alimentent la compo d’équipe et viennent, l’espace d’un match et d’une soirée, vivre en ovalie. A 20h30, à une heure de grande écoute, mais sans Canal +, ils courent, plaquent, passent, feintent, se marrent. Sur l’esprit folklo mais à l’image du club, ils perpétuent la tradition en suant, pour mériter l’apéro et le dîner qui suivent. A l’heure de la retraite à 67 ans, ils tordent le coup au temps qui passe. Le loisir et le sport, en toute amitié, en vannant et en chambrant. Sans se prendre au sérieux et avec une certaine classe."

 

 

 

  • Les entrainements des Vieux Crampons ont lieu le mardi soir de 20h à 22h00 sur le terrain en herbe et les matchs ont lieu le vendredi soir, ils sont arrosés d'un bon apéro, suivi d'une bon repas.
  • En savoir plushttp://www.rugby-versailles.org/ 

 

 

partager l'article avec

Voir aussi

La web Radio
Rugby Club de Versailles