Photo de famille #4: les ouvreurs du Montansier, gardiens du temple

Photo de famille #4: les ouvreurs du Montansier, gardiens du temple

le théâtre a ses sbires. Aussi discrets qu'élégants, les ouvreurs du Montansier forment une équipe de choc.

Tenue noire, foulard bleu. Ils sont là pour vous accueillir, vous renseigner et vous orienter. Etudiants, voire lycéens, ils ont choisi d’être ouvreur au théâtre Montansier de Versailles. « Lieu magnifique » où travailler devient un « privilège ». 

Un bataillon de 21 ouvreurs

Cette activité, ils l’ont découverte par bouche à oreille. Pour certains, grâce à leur école. Depuis, ils consacrent quelques soirs par semaine à accueillir le public du théâtre. Ils sont ainsi entre 6 et 10 ouvreurs à se relayer chaque soirée ; en tout, l’équipe compte 21 membres. Ils ne travaillent pas tous en même temps, et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’ambiance est loin d’être mauvaise. . Marie Nicolardot, qui gère l’ensemble des ouvreurs, n’hésite pas à relever un véritable « esprit d’équipe ». 

 

Le meilleur job de Versailles ? 

 

Ce job présente l’avantage de se concilier facilement avec leurs études mais aussi de leur permettre d’assister aux différentes représentations. Les ouvreurs chargés de placer le public restent en effet dans la salle pour accueillir les éventuels retardataires ou bien pour intervenir au moindre problème. Tous considèrent cela comme une « chance ». Et on les comprend. Actuellement étudiante en BTS, Astrée remarque qu’elle n’allait pas au théâtre avant de travailler au Montansier. Elle apprécie désormais cet accès facilité à la culture. Aussi, Mélanie, étudiante à l'AIDAS, conseille vivement aux jeunes se lancer dans cette expérience car elle se révèle très enrichissante, « même pour la culture personnelle ».

 

 

Gare au « coup de feu »

  On ne devient pas ouvreur comme ça ! Le job requiert certaines qualités indispensables: faire preuve de vivacité et avoir un bon relationnel. Il faut notamment être très réactif pour subir le « coup de feu », c’est-à-dire le moment où le public afflue entre l’ouverture des portes et le début du spectacle. Les ouvreurs doivent également se montrer à l’écoute, pouvoir diriger le public entre quelques mots et garder le sourire en toutes circonstances.

Enfin, le théâtre vient d’ouvrir deux postes hautement stratégiques. Colombe et Alban, récemment intégrés à l’équipe, et respectivement en école de commerce et en droit, tiennent le bar, mis en place depuis peu. S’ils sont encore neufs derrière le comptoir, il ne fait aucun doute qu’à l’image du reste de l’équipe, ils ne manqueront pas de prendre très vite de la bouteille.

 

 

Pour en savoir plus sur le Montansier: www.theatremontansier.com 

 

Audrey Casado

Photos: Clotilde de l'Eprevier

partager l'article avec

Commentaires

Pas de commentaires. Soyez le premier à commenter cet article.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

*

*


*
*
  • Ecrire un commentaire
  • Cacher le formulaire

Voir aussi

La web Radio
Photo de famille #4: les ouvreurs du Montansier, gardiens du temple