[MUSIQUE] Le Piccolo Orchestra, l’orchestre des jeunes versaillais

[MUSIQUE] Le Piccolo Orchestra, l’orchestre des jeunes versaillais

Une association de jeunes musiciens chevronnés, réunis en orchestre symphonique, propose chaque année un répertoire original

En 2001, une mère de famille, professeur de violon, montait autour de ses enfants, un petit orchestre  d’une dizaine de jeunes : « les petits musiciens de Porchefontaine ». En 2017, les petits musiciens ont bien grandi, et la petite formation est devenue un orchestre symphonique constitué en association : le Piccolo Orchestra. Ce dernier réunit une fois par semaine à la maison de quartier de Porchefontaine, une cinquantaine de musiciens, amateurs passionnés et confirmés, qui se produisent en concert  plusieurs fois  dans l'année, et à l’occasion du Mois Molière en juin.

Âgés de 15 à 35 ans, ils se réunissent dans une atmosphère de franche amitié et avec un professionnalisme certain, sous la direction de leur chef d’orchestre, Isabelle Charbonnier. Ensemble, ils choisissent leur répertoire, organisent des sorties et des soirées autour d’un même amour de la musique.

Cette année, ils ont proposé à leur auditoire une interprétation symphonique des plus grandes musiques de film, de Pirates des Caraïbes au Seigneur des anneaux en passant par Indiana Jones et Star Wars.  Il y a quatre ans, ils interprétaient des morceaux de Vivaldi en costume d’époque. L'orchestre a également joué au cours de ces dernières années le Requiem de Mozart avec une centaine de choristes, mais aussi la symphonie "Pastorale" de Beethoven ou encore la symphonie "Italienne" de Mendelssohn. Les idées ne manquent pas et les jeunes musiciens participent activement à la vie de cet orchestre qui leur tient particulièrement à cœur.

Un haut niveau de formation est requis, correspondant à plusieurs années d’étude en conservatoire ou en cours privé, afin de pouvoir répondre à ces choix musicaux exigeants. Un véritable esprit de corps s’est construit autour de l’orchestre et si ce dernier renouvelle régulièrement ses membres, nombreux sont ceux qui continuent à y participer malgré l’éloignement géographique ou des engagements professionnels contraignants.

Pourtant, nombreuses sont les motivations qui poussent les jeunes versaillais à intégrer l’orchestre : l’envie de continuer la pratique de leur instrument dans un cadre chaleureux et stimulant, l’envie de jouer dans un ensemble symphonique, le besoin d’être motivé par l’objectif de se produire en public, etc. Tous font ainsi preuve d’un enthousiasme et d’un investissement considérables, qui se ressentent dans chacun de leurs concerts.

En février 2018, le Piccolo Orchestra organisera un concert sur le thème de la danse, mêlant ballets de danse classique et diverses danses du monde. Une interprétation de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak sera également proposée dans le cadre du Mois Molière 2018. Pour cela le Piccolo Orchestra est encore à la recherche de nouveaux musiciens pour compléter ses effectifs.

Retrouvez les sur Facebook : https://www.facebook.com/PiccoloOrchestra/?ref=br_rs ou sur leur site : http://www.piccolo-orchestra.com/

 

Victoire Beutter 

 

partager l'article avec

Commentaires

Pas de commentaires. Soyez le premier à commenter cet article.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

*

*


*
*
  • Ecrire un commentaire
  • Cacher le formulaire

Voir aussi

La web Radio
[MUSIQUE] Le Piccolo Orchestra, l’orchestre des jeunes versaillais