[BOURSE JEUNES] Les chemins de Ta Phin

[BOURSE JEUNES] Les chemins de Ta Phin

Suite de nos retours sur les projets financés dans le cadre de la Bourse Jeunes, avec une seconde équipe partie au Vietnam au mois de juin 2016.

7 jeunes âgés de 19 ans sont partis cet été avec l’association Enfance Partenariat Vietnam (EPVN), afin de prendre part à un projet de solidarité au cœur du village de Ta Phin au Vietnam. Leur mission principale consistait à construire des chemins bétonnés pour faciliter l’accès aux maisons de 54 familles résidant de manière étalée au sein d’une région montagneuse. Ils ont ainsi participé à l’aménagement de 600 mètres de nouvelle voie praticable.

Leurs activités balayaient toute la chaîne de production du chantier. Ils remplissaient tout d’abord des sacs de 40 kg de sable et de pierre que les hommes du village montaient en scooter sur les routes de montagne jusqu’au lieu de construction. Puis il fallait mélanger le sable et le ciment avec des pelles et des bêches, y incorporer la pierre et ajouter l’eau qu’ils allaient chercher à la maison la plus proche à l’aide de jerricans. Une fois terminé, le béton était transporté en brouette jusqu’à la zone de travaux délimitée par un moule formé à partir de planches de bois. L’étape finale consistait à étaler le béton de manière droite et régulière afin d’obtenir une surface bien lisse.

Vers la fin de leur séjour, ils ont également construit une vingtaine de poubelles en bambou, permettant de jeter une partie des nombreux déchets abandonnés dans le village.

Tous les deux soirs, après le chantier, ils s’occupaient d’une quarantaine d’enfants, âgés de 3 à 15 ans. Ensemble, ils ont fait des jeux collectifs (football, rugby), des jeux d’extérieurs (course de relais, épervier, corde à sauter, etc.), ainsi que des activités manuelles (scoubidous, bracelets, peintures, cartes, etc.).

Leur engagement auprès des enfants s’est aussi traduit par un travail de prévention et de sensibilisation sanitaire, en particulier à propos de l’hygiène dentaire. En fin d’après-midi, ils leur distribuaient régulièrement des brosses à dents et dentifrices, puis leur faisaient une démonstration pendant trois minutes. Ils ont ainsi réussi à leur faire comprendre progressivement l’importance de ces gestes et habitudes.

Le voyage de ces 7 jeunes leur a donc permis de découvrir une zone géographique très éloignée de la modernité occidentale, de s’adapter à un nouveau contexte de vie, et de s’investir dans une grande diversité de domaines, en mettant en place des actions solidaires, manuelles, ou éducatives.

partager l'article avec

Commentaires

Pas de commentaires. Soyez le premier à commenter cet article.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires

*

*


*
*
  • Ecrire un commentaire
  • Cacher le formulaire

Voir aussi

La web Radio
[BOURSE JEUNES] Les chemins de Ta Phin